département de la Manche

La Manche (50) est un département français, dans la région Basse-Normandie. Son nom provient du bras de mer éponyme qui le borde sur tout son pourtour nord et ouest, et le quart est.

Lorsque le 26 février 1790, l'Assemblée nationale constituante fixe par décret le nom de chacun des départements instaurés, la Manche désigne déjà depuis le milieu du XVIIe siècle, soit 150 ans, la mer décrite plus haut.

Peuplée à l'origine des peuples celtes, les Unelles et les Abrincates, cette région fut successivement envahie par les Romains contre les troupes de Viridorix (-56), les Bretons puis les Normands en 933 avant d'être occupée par les troupes de Philippe-Auguste et annexée au royaume de France en 1204, excepté les îles Anglo-Normandes. Le futur département se partage alors entre deux pays, hérités des peuples gaulois, le Cotentin et l'Avranchin.

La Manche est ensuite le théâtre de nombreuses guerres et révoltes durant l'Ancien Régime, avec la guerre de Cent Ans, la Ligue du Bien public (1476), les Guerres de religion du XVIe siècle entre Montgomery et Matignon, la révolte des va-nu-pieds en 1639, jusqu'aux révoltes vendéennes (siège de Granville, 1793). Les rivalités franco-anglaises entraînent au XVIIIe siècle le développement des deux ports : le port militaire de Cherbourg, et l'activité corsaire à Granville.

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province de Normandie et de la généralité de Caen. Son chef-lieu fut d'abord fixé à Coutances, puis remplacé par Saint-Lô en 1796, bien que le tribunal d'instance soit toujours à Coutances de nos jours. La ville de Coutances reprit temporairement le rôle de préfecture après la Seconde Guerre mondiale en raison de la destruction presque totale de Saint-Lô, et ce jusqu'à la reconstruction de cette dernière. En 1956, le département de la Manche fut administrativement intégré à la région de programme de Basse-Normandie.

Le XIXe siècle voit l'industrialisation du département qui garde cependant une identité profondément rurale. Le travail du fer se développe, et l'industrie agroalimentaire apparaît et s'exporte.

L'armée allemande fortifie les côtes de la Manche à partir de 1940 avec le mur de l'Atlantique. En juin 1944 la bataille de Normandie se joue en partie sur la côte est du Cotentin, à Utah Beach, puis avec l'opération Cobra. Avec de nombreuses communes détruites à 80 % ou 90 % (comme Saint-Lô, dite la « capitale des ruines »), les années 1945-1960 sont synonymes de retour des populations et reconstruction rapide.

La Manche fait partie de la région Basse-Normandie. Elle est limitrophe des départements du Calvados, de l'Orne, de la Mayenne et d'Ille-et-Vilaine. Incluant la péninsule du Cotentin, le département est baigné par la Manche sur toute sa façade ouest, ainsi qu'au nord et au nord-est, sur 350 km de côtes.

Par la géologie, le département se rattache au Massif armoricain. La Manche se divise en terroirs. On peut citer du nord-ouest au sud-est la Hague, le val de Saire, le bocage valognais, le Plain, le Coutançais, le Saint-Lois et l'Avranchin.

La population est majoritairement rurale. En dehors de l'agglomération cherbourgeoise, le territoire est maillé de petites villes et de gros bourgs commerçants.

Commentaires (1)

1. Betty (site web) 17/09/2008

Je suis dans le "sud" de la Manche avec mes chevaux et mon mari. Nous avons plusieurs itinéraires sympa pour la promenade et la rando ! S'il y a des motivés par là...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site